développement personnelPas de commentaire

Ces deux histoires m’ont aidé à avancer et à me décider à avoir une vie meilleure et ne pas y renoncer. Ils m’ont permis de mieux discerner les pièges à éviter pour ne pas abandonner mon but principal.

La première histoire:

Il y a cette histoire au sujet d’une espèce de crabe qui ne peut pas être attrapée. Cette espèce est agile et assez futé pour s’enfuir de n’importe qu’elle piège à crabe. Et pourtant, ces crabes sont attrapés par millier chaque jour à cause d’une caractéristique humaine qu’ils possèdent.

Le piège est une cage grillagée avec un trou au sommet. L’appât est placé dans la cage et la cage est ensuite plongée dans l’eau. Un crabe s’approche entre dans la cage et commence à grignoter l’appât. Un second crabe entre dans la cage puis un troisième et c’est la fête aux crabes.

Cependant à la fin, l’appât à été entièrement mangé. Les crabes pourraient facilement grimper sur le côté de la cage et passer au travers du trou, mais ils n’en font rien, ils restent dans la cage.

D’autres crabes arrivent et se joignent à eux, et ceux longtemps après que l’appât est était entièrement manger. Si l’un des crabes se rend compte qu’ils n’y a plus de raison de rester dans la cage et tentent de s’enfuir. Les autres crabes vont se liguer contre lui et l’empêcher de sortir. Ils vont sans cesse le faire tomber du côté de la cage.

S’il persiste, les autres vont lui arracher ses pinces pour l’empêcher de grimper. S’il persiste encore, ils vont le tuer. Les crabes par la force de la majorité restent ensemble dans la cage. La cage est hissée et c’est l’heure du dîner sur la jetée.

La principale différence entre ces crabes et les êtres humains est que les crabes vivent dans l’eau alors que les être humain vivent sur terre.

Quiconque a un rêve, une de ceux qui l’aiderait à sortir de ce qu’il associe à un piège doit se méfier des habitants vivant dans ce même piège. Maintenant les crabes humains n’ont pas pour habitude d’utiliser la force physique. Ils ont des méthodes plus efficace tel que les insinuations, le doute, les railleries, les moqueries, le sarcasme, les mépris, le ricanement, le dénigrement, l’humiliation, les taquineries, le mensonge et des dizaines d’autres tactiques qu’ils utiliseront pour vous retirer vos pinces ou détruire vos rêves.

Méfiez-vous des crabes autour de vous, satisfait de rester dans le piège et voulant vous gardez avec eux.

Un piège dévastateur

J’ai appris cette erreur par un de mes amis.

Il a 25 ans, tout juste sorti de l’université. Lorsqu’il a terminé ses études supérieures, il a voulu déménager en ville pour « commencer sa vie ».

Ses parents ont refusé et l’ont supplié de rester. Il a accepté pendant un mois, mais il est ensuite parti contre la volonté de ses parents.

Aujourd’hui, il a sa propre maison, un travail et est sur le point de se marier. Il rend visite à sa maison, mais ne reste jamais longtemps.

D’autre part, je connais un homme de 40 ans qui vit toujours chez ses parents, sans travail, sans maison, sans femme et qui se plaint quotidiennement de ses parents pour lui avoir demandé de rester à la maison.

L’un des plus grands mensonges de la société est d’obéir à ses parents. Je crois que ce devrait être l’honneur de vos parents.

Parfois, les parents peuvent vous égarer et penser qu’ils vous aident.

Prendre les choses en main

La troisième histoire:

Peut-être avez-vous déjà entendu raconter l’histoire de la petite hirondelle..

Elle se présente comme suit. Une hirondelle qui s’était couvert un oeil avec l’une de ses ailes pleurait amèrement. Un hibou qui passait par là lui demanda:  » Petit oiseau, qu’est-ce qui ne va pas ?  » L’hirondelle retira son aile et lui montra le creux dans lequel s’était jadis trouvé son oeil. « Maintenant je comprends, lui dit le hibou en clignant de l’oeil, tu pleures parce qu’un corbeau t’a arraché un oeil.

— Non, répondit l’oiseau tristement. Je ne pleure pas parce que le corbeau m’a arraché l’oeil; je pleure parce que je l’ai laissé faire. »

Quelqu’un essaie-t-il de vous arracher vos rêves ? De vous aveugler afin que vous ne puissiez pas les voir ? Il est très facile de se laisser influencer, surtout négativement. Il est très facile de laisser nos associations déterminer la direction de notre vie et de laisser la persuasion nous dépasser, de laisser le courant nous emporter, et de laisser les pressions nous sculpter.

Est-ce bien ce que vous souhaitez ?

Êtes-vous en train de devenir, d’accomplir et d’acquérir ce que vous désirez, ou de laisser les autres vous voler vos rêves ?

Partager ce site à au moins trois personnes autour de vous si vous avez aimer l’article. C’est la meilleur forme de gratitude, le partage ! Après tout, plus de temps à perdre, pour changer de vie, il faut passer en mode action 😉

Soyez le premier à publier un commentaire.

Ajouter un commentaire