• développement personnelAucun commentaire

    L’attitude négative et l’attitude positive


    Voici un exemple parlant d’attitude négative et positive:

    Il ya deux sortes de gens, dans le monde d’aujourd’hui. Il y a ceux qui regarde les autres en se disant: « qu’est-ce que je peux prendre de cette personne ».

    Et il vous rencontrent et se disent: « qu’est-ce que je peux lui soutirer » et ils vous demandent « comment cava ? » et ils sont souvent très charmant « qu’est-ce que tu fais ? Qu’elle travaille tu fais » Etc..

    Dès qu’ils déterminent qu’ils ne peuvent rien vous soutirer, ils disparaissent. Ils voient les gens comme un pion, un agent qui va lui rapporter quelque chose. Et il y a d’autres personnes, comme vous, qui regardent les gens et qui se disent « qu’est-ce que je peux faire pour cette personne ? ».

    Ce sont ceux qui utilise la loi de la compensation « plus vous donnez et plus vous recevez ». Il ne cherche qu’a aider et rendre meilleur tous ceux qu’ils croisent sur leur chemin.

    Il y a peu de différence chez les gens, mais cette petite différence fait toute la différence. La petite différence est l’attitude. La grande différence est de savoir si elle est positif ou négatif.

    W. Clement Stone

    Améliorer votre attitude

    Améliorer votre attitude personnelle est le chemin le plus court vers une nouvelle vie, néanmoins celui-ci demande un certain effort. Dans la vie tout ce qui à de la valeur mérite qu’on lutte pour l’obtenir et il en va de même pour la vie que vous voulez. Voici une méthode qui portera ses fruits si vous l’appliquer:

    C’est en vous représentant avec persistance l’état dans lequel vous voulez être que vous finirez par l’acquérir : (ci-dessous un exercice d’application) 

     1. — Choisissez pour votre expérience, pour votre traitement un endroit retiré et solitaire. Il importe avant tout de soustraire votre esprit aux bruits extérieurs, aux mouvements de la rue, aux agitations du dehors.

    2. — Puis étendez-vous sur une chaise longue ou sur un fauteuil de façon à avoir le plus d’aise et de confort possible et, dans cette position, détendez-vous. Plongez-vous, amollissez-vous comme si vous vouliez vous affranchir, vous dégager de votre enveloppe charnelle. Cela fait, respirez avec autant de lenteur et de profondeur que possible et ne cessez ces exercices de respiration que lorsque vous aurez acquis cet état d’esprit qui est le parfait repos et l’absolue sérénité.

    3. — Concentrez toute votre attention sur vous-même et maintenez-vous dans cet état de recueillement aussi longtemps que possible.

    4. — Fixez alors votre pensée sur ces deux mots : « Sans crainte » et cherchez à vous en représenter la forme graphique, puis passez de l’image à la signification et représentez-vous ce que peuvent être les caractéristiques d’une personne qui est dans cet état.

     5. — Imaginez-vous en possession de la qualité que vous voulez acquérir et agissez sous l’emprise de cette qualité, considérez-vous, dans cet état, en relation avec les autres et cherchez à analyser ces relations ; en un mot, soyez dans l’état d’esprit d’un homme/femme qui, après avoir fait un rêve, le vit et se donne, pour agrandir sa vie et ennoblir sa nature, de hautes impressions, de fortes sensations et de grands sentiments. Il arrivera presque toujours que votre état général se transforme et que votre personnalité se dégage du milieu gris et terne qui l’enveloppe. Vous serez alors tel que vous aurez rêvé d’être et votre « moi » aura pris la forme précise et la « structure morale » que vous aurez ambitionnées pour lui.

    6. — Répétez ces exercices aussi souvent que possible. Chacun d’eux est comme la goutte d’eau qui tombe sur la pierre. Leur action, lente, mais sûre, finit toujours par avoir raison des vieilles habitudes et des tendances rebelles. Pratiquez ces exercices de préférence le soir, au moment où vous arrivez dans votre chambre, ou la nuit à vos heures d’insomnie, ou de demi-réveil, lorsque votre esprit, replié pour ainsi dire sur lui-même et à demi assoupi, est prêt à recevoir toutes les empreintes et toutes les suggestions. Ne craignez point que ces exercices vous fatiguent. Ils vous faciliteront au contraire le repos. En calmant vos nerfs, en apaisant votre esprit, ils vous conduiront tout doucement au sommeil, tout droit au rêve.

    Un exemple d’attitude à avoir

    Il aurait pu abandonner de nombreuses fois, se trouver mille raisons de le faire, mais ne le fit pas. Il avait une attitude de champion et, à force, il en est devenu un. Et un champion n’abandonne jamais.

    Enfant, il a été chassé de sa maison. Il a perdu sa mère. A fait faillite une première fois. A été battu aux élections législatives. A perdu son emploi. A fait faillite une première fois. A été battu aux élections législatives. A perdu son emploi. A fait faillite de nouveau et mis dix-sept ans à rembourser sa dette. Sa fiancée est morte. Il a traversé une grave dépression nerveuse. A été battu à la présidence de la Chambre des Représentants de l’Illinois, élu au Congrès, mais pas réélu.

    Il n’a jamais obtenu l’emploi d’agent des terres de son État natal, pour lequel il avait postulé. Il s’est présenté au Sénat des États-Unis et a été battu. A présenté sa candidature pour la vice-présidence lors de la convention nationale du parti et a obtenu moins de cent votes. Il s’est représenté au Sénat et a été encore battu.. Cet homme, c’est le président Abraham Lincoln !

    Une manière d’agir en image

    Ci-dessous une échelle de comportement à avoir qui peut vous aider à progresser dans votre manière d’agir et donc votre attitude.

    SI vous avez aimez les conseils n’hésitez pas à partager et à recommander le site aux personnes que vous aimez 😉

    Soyez le premier à publier un commentaire.

    Ajouter un commentaire