développement personnelUn commentaire

Votre nouvelle vie commence aujourd’hui des l’instant ou vous déciderez de prendre vous-même en main vos journées. Voici un secret sur la façon de gérer votre emploi du temps. Il est simple et se présente comme suit : ou vous prenez en main vos journées, ou vous vous laissez mener par celles-ci. En fait, il s’agit de décider qui est le maître, car il est beaucoup trop facile de déléguer le pouvoir à d’autres en les laissant décider de votre emploi du temps. 

Une des remarques de la « personne qui fonctionne pleinement », comme décrit par le psychologue Carl Rogers, c’est qu’il n’est pas indûment influencé par les opinions des autres. Un adulte en pleine maturité, pleinement opérationnel prend les « j’aime, je n’aime pas » et les opinions des autres en considération, mais prend ses propres décisions et suit son propre chemin. Si d’autres n’aiment pas ou n’approuvent pas son plan d’action, il les ignore et continue indépendamment.

L’essentiel est pour vous de ne pas vous soucier de ce que les gens pensent de vous. Le fait est que les gens ne pensent pas vraiment à vous du tout. La plupart des gens sont tellement préoccupés par leurs propres problèmes et préoccupations qu’ils n’ont pas le temps de penser à la vie et aux actions des autres. Ajustez vos propres voiles

Connaissez-vous le mot « Non » ?

L’une des meilleures façons de reprendre le contrôle de son emploi du temps, c’est d’apprendre à dire un mot des plus efficaces en matière de répartition de temps. Connaissez-vous le mot « Non » ? Apprenez à dire non. 

Pour ma part, j’ai encore du mal à dire non. Il est si facile de dire oui à tout et d’être « gentil ». Or, il arrive souvent, une fois qu’on a dit oui, qu’on doive passer des heures à essayer de se sortir d’une situation ou d’une obligation qu’on n’aurait jamais dû accepter. Voilà une excellente façon de perdre son temps. 

Savoir dire “non” lorsque tu n’as pas envie s’appelle l’assertivité. L’assertivité consiste en une juste affirmation de soi entre la passivité – non affirmation – et l’agressivité – affirmation qui manque son objectif –. Ce n’est pas une attitude innée ni facile à tenir. Elle suppose de prendre conscience des différents pièges où l’émotion, et la peur de l’autre nous entraînent à faire un double tonneau dans le virage de la relation.

10 conseils pratiques pour être assertif(ve)

Vous ne pouvez certes pas toujours obtenir ce que vous voulez, mais en suivant des conseils simples vous saurez que vous avez fait de votre mieux. Des astuces qui vous permettront développer un comportement assertif :

  • 1. Croyez au maximum en vous-même – pensez toujours positivement et abreuvez-vous d’un dialogue intérieur positif.
  • 2. Acceptez le fait que vous ne pouvez pas changer les autres personnes. Vous pouvez seulement changer ce que vous faites, et un changement de votre part donnera l’occasion aux autres de se comporter différemment envers vous.
  • 3. Apprenez à répondre, pas à réagir. Choisissez comment vous comporter en acceptant et en assumant les conséquences. Acceptez que vous – et seulement vous – avez fait ce choix : personne ne vous y a forcé.
  • 4. Arrêtez de vous en prendre à vous-même pour vos décisions et vos comportements. Au lieu de cela, faites de chaque situation une occasion d’apprendre quelque chose d’utile pour un changement de comportement futur.
  • 5. Observez votre langage corporel. Assurez-vous qu’il corresponde à ce que vous dites : les gens ont tendance à croire ce qu’ils voient plutôt que ce qu’ils entendent.
  • 6. Suivez ces trois préceptes : S’arrêter / Regarder / Écouter – ensuite, et seulement ensuite, réfléchissez à la manière dont vous voulez répondre à la situation qui se présente à vous. Ceci vous assurera de garder le contrôle de vous-même et de la situation et cela donnera l’occasion aux autres l’occasion d’en faire de même.
  • 7. Ayez comme objectif la résolution de la situation, et non l’autodéfense. Concentrez-vous sur la situation plutôt que sur vos propres sentiments et reconnaissez que l’autre personne a un problème non pas avec vous, mais avec la situation elle-même.
  • 8. Pesez et choisissez vos mots. Oubliez les expressions qui envoient le mauvais signal et donnent l’impression que vous êtes un « gamin », telles que « je suis vraiment désolé », « j’ai peur », « est-ce qu’il serait possible que vous… ? » ou « puis-je juste … ? ». Utilisez le grand « Je » des déclarations, suivi de descriptions factuelles au lieu de jugements ou d’exagérations. Ceci encourage votre interlocuteur à faire de même.
  • 9. Dites « Non » quand vous le voulez. N’oubliez pas que vous avez exactement les mêmes droits que ceux qui vous accordez aux autres. Si cela peut vous aider, rappelez-vous que vous ne dites pas non à la personne, mais que vous dites simplement non à la demande.
  • 10. Adoptez cette attitude : « Je PEUX le faire ». Sachez en votre for intérieur que les choses ne vous arrivent pas juste comme cela – mais que c’est vous qui pouvez les faire arriver.

Exemple de phrases assertives

  • Oui, j’ai du temps la semaine prochaine, mais pas assez pour prendre ce projet.
  • Peux-tu m’expliciter ton propos pour que je comprenne vraiment ce que tu essaies de dire ?
  • Je comprends ce que tu veux dire, mais je ne suis pas d’accord.
  • Pourrions-nous prendre un moment pour parler d’un point sur lequel je ne suis pas satisfait ?
  • Je comprends que tu as du mal à travailler avec Brice, mais ce projet doit être fini d’ici vendredi. Prenons un moment pour trouver une solution.
  • Je me sens mal à l’aise lorsque quelqu’un crie. Je serai plus confortable si vous baissiez votre voix.
  • Je me sens triste lorsqu’il n’y a aucune réponse à ce que je dis. Je me sentirai mieux si vous me posiez une question ou me disiez simplement ce à quoi vous pensez.
  • Effectivement je ne reste pas tard le soir, mais je travaille de façon organisée tout au long de la journée et j’atteins tous mes objectifs.

Reprenez le contrôle de vos journées

Je vous fais part maintenant d’une autre technique qui vous permettra de reprendre le contrôle de vos journées : lorsque vous travaillez… travaillez ; et lorsque vous jouez… jouez. Le mélange des deux ne réussit jamais. Si vous travaillez tout en vous amusant, vous n’éprouvez pas la grande joie qui découle d’un grand succès ni la relaxation totale qui découle d’un divertissement sincère.

Prenons l’exemple suivant : je dois emmener ma famille à la plage. Je le leur ai promis ! Que diront-ils si je faillis à mes obligations ? Alors je les emmenais à la plage et tout le temps que je m’y trouvais, je me disais : je devrais être au bureau. Qu’est-ce que je fais à la plage ? J’ai tant de travail à faire. Quelle excuse pourrais-je trouver pour raccourcir ce voyage et retourner au travail ? Le résultat ? Je gâchais une journée qui aurait été merveilleuse autrement parce que je pensais au travail durant mes heures de loisir.

Je faisais aussi le contraire. Je me disais : je quitterai le bureau à trois heures et j’irai faire de la motocyclette sur les petites routes. Devinez à quoi je pensais durant toute la journée. Eh oui, à faire de la moto. 

La différence entre une personne qui sait gérer son temps de façon intelligente et celle qui ne le fait pas vient aussi du fait que la première travaille en mettant l’accent sur la productivité plutôt que sur la durée ; autrement dit, elle travaille moins, mais plus efficacement que le bourreau de travail.

D’autres conseils qui ont fonctionné pour moi :

  1. La plupart des réunions sont inutiles. Vous pouvez annuler 80% ou plus d’entre elles et cela ne fera aucune différence.
  2. Si vous avez vraiment besoin d’aller à une réunion, ayez un équilibre en termes de préparation – préparez-vous suffisamment pour aller droit au but, mais ne passez pas non plus 10 heures à réfléchir à ce que vous pourriez y dire.
  3. Apprendre à dire non – Aux réunions et à bien d’autres choses.
  4. Rappelez-vous la règle des 80/20 – découvrez d’où vient la plus grande partie de votre succès.
  5. Emails – Regardez-les une seule fois dans la journée.
  6. Changement de lieu – Cela vous rend plus productif. Si vous travaillez à la maison, prenez de l’air frais pendant 5 minutes et changez de pièce, par exemple.
  7. Êtes-vous une personne du matin ou du soir – la plupart des gens font plus de choses le matin.
  8. Être dans le moment présent – penser au passé en particulier est inutile.
  9. Automatiser les choses – Surtout dans le domaine financier, cela peut être important. C’est une chose qui peut mener à la liberté financière, surtout si elle peut être utilisée pour réduire vos dépenses.
  10. Dormez suffisamment et faites de l’exercice – vous aurez plus d’énergie pour travailler.
  11. Buvez beaucoup d’eau et ayez une bonne alimentation – réduisez ou éliminez l’alcool, la malbouffe, etc.
  12. N’échangez pas d’argent contre du temps, mais ne dépensez pas trop pour des choses inutiles. Calculez votre salaire horaire ou approximatif si vous travaillez pour vous-même. Maintenant, déterminez s’il est sensé de payer quelqu’un pour faire du ménage chez vous, sur la base des chiffres.
  13. Lire – sur la productivité, les ventes, la gestion, le leadership et la productivité. C’est un investissement et vous aide à mieux dormir.
  14. Avoir une liste de choses à faire plus courte – peu de gens peuvent faire 10 choses. Concentrez-vous sur 1 ou 2 choses
  15. Si vous terminez quelque chose, écrivez-le – le sentiment d’accomplissement sera renforcé.
  16. Atteindre ses objectifs de façon progressive – Essayer de perdre 20 kilogrammes ou d’arrêter de boire ressemble à une montagne. Scinder l’objectif en plusieurs sous-objectifs plus réalistes.
  17. Externalisation – pleins de plateformes en ligne existent pour cela.
  18. Déléguez – si vous êtes un gestionnaire
  19. Investir dans un système de gestion des tâches
  20. Demandez à une personne neutre – parlez de votre emploi du temps à une personne physique, comme un médecin ou un ami d’une autre industrie. Ils auront un nouveau point de vue.
  21. Éliminer les distractions numériques – à part celles qui sont utiles. Linkedin et ce site sont plus utiles pour les gens d’affaires que les sites personnels comme Facebook.
  22. Travailler pendant 20 à 30 à 40 minutes, puis faire une courte pause – il a été démontré que c’est plus productif.
  23. N’essayez pas de faire plusieurs tâches à moins que vous n’en ayez besoin– travailler intensément sur une seule chose s’est avéré plus efficace.
  24. Prenez des vacances – surtout si vous êtes stressé, prendre une semaine de vacances vous permettra de voir les choses à partir d’une nouvelle perspective.
  25. Adoptez une politique de bureau pour les distractions – comme  » pas d’interruption les vendredis  » ou quelque chose comme ça.
  26. Rangez votre bureau et votre pièce
  27. Organisez votre temps libre. Le graphique ci-dessous est étonnant. Je suis sûr qu’une partie de ces 5 heures est consacrée à des choses inutiles.

Gestion du temps

Ne laissez pas passer un jour sans une réalisation, aussi insignifiante soit-elle. Améliorez votre productivité ! Votre Nouvelle Vie commence aujourd’hui !

N’hésitez pas à en parler dans les commentaires, si vous avez des questions posez-les dans l’espace « Question Nouvelle Vie » 😉

1 Commentaire sur cet article

Ajouter un commentaire