développement personnelUn commentaire

Une grosse partie de notre vie est consacrée à se préparer. Quand on entre au CP, on se prépare pour le collège. Quand on entre au collège, on se prépare pour le lycée. Parfois, ça sonne terriblement long et on dirait que l’heure ne viendra jamais pour pouvoir enfin fournir la performance qu’on souhaite, mais se préparer prend du temps. Et les décisions qu’on prend pendant la préparation sont les décisions d’une vie. 

Se préparer à passer une bonne journée, et ce, la nuit précédente ou quelques jours auparavant, pour aboutir à son projet. Se préparer pour un meeting veut dire qu’on le prend au sérieux. Se préparer pour un atelier veut dire qu’on le prend au sérieux. La préparation vitale est de vous préparer à réussir.

La vie ne veut pas gâcher la réussite de celui qui ne s’y est pas préparé. La vie dit : « Pourquoi gaspiller une fortune pour cette personne ? Elle n’est pas prête à s’en servir. Elle n’est pas prête à l’utiliser sagement. Si une fortune était octroyée à cette personne mal préparée, elle serait probablement gâchée. Les gens qui auraient pu être touchés ne le seront pas. Ce qui aurait pu être fait ne le sera pas, parce que cette fortune aura été gaspillée pour une personne mal préparée. » 

          Alors ne cherchez pas juste la fortune et n’en cherchez pas la promesse. Préparez-vous et demandez-vous : « QUE PUIS-JE FAIRE POUR ME PRÉPARER ? »

           Parce que la vie n’a pas été conçue pour nous donner ce qu’on veut ni pour nous donner ce dont on a besoin, mais la vie a été conçue pour nous donner ce qu’on mérite. 

            Chaque valeur dans la vie a un prix et ceux qui payent sont ceux qui reçoivent. Il est dit : « Ceux qui donnent reçoivent. » Quelqu’un dit : « Je veux recevoir. » Inutile de se concentrer sur « recevoir », devenez juste un bon « donneur ». 

             Il est dit : « Ceux qui cherchent trouveront. » Quelqu’un dit : « J’ai besoin de bonnes idées pour changer mon avenir. » Les bonnes idées ne viennent pas parce que vous en avez besoin, elles viennent quand vous cherchez. Si vous voulez des idées, cherchez. Il faut suivre les cours, il faut aller aux ateliers, aux formations, il faut lire le livre, lire le journal… Allez où les bonnes idées sont enseignées. Cherchez, fouillez. Parce qu’elles ne seront pas gaspillées pour ceux qui ne les cherchent pas ou ceux qui sont mal préparés. Vous prendrez un virage considérable dans votre vie et de nouvelle porte s’ouvriront à vous. Le prochain chapitre peut-être tout autre si vous le décider.

           Alors préparez-vous à être prêt quand la fortune viendra, prêt à relever les défis, prêt à saisir l’opportunité quand elle surgira.

              L’opportunité surgit et délaisse celui qui est mal préparé. Je veux me préparer cette année pour l’année prochaine. Je veux être efficace cette année, mais je pense aussi à des moyens. Comment m’améliorer ? Comment rendre mes idées plus fortes ? Comment les rendre plus claires ? Comment toucher dans un an des gens que je n’ai pas encore touchés ? Comment puiser suffisamment en moi pour en affecter certains ? Certains ne font que passer et disent : « Hey, excellent travail ! », mais comment le rendre plus fort ? Plus profond ? Plus puissant ? 

           Je ne peux pas être aussi puissant que je pourrais l’être l’an prochain. On ne peut pas passer de la 6e à la terminale. Il faut passer les étapes, mais plus vous êtes préparé quand la terminale arrive enfin, plus vous pouvez être récompensé et en profiter 2, 3, 5 fois plus parce que vous étiez préparé. 

    Alors préparez-vous ! Développez votre expression, votre tempérament, votre concentration, votre personnalité, votre influence, votre manière de penser… Préparez-vous à être vraiment important cette année. Multipliez vos efforts et les opportunités se multiplieront. Les opportunités ne vous laisseront pas tomber si vous êtes assez fort pour en tirer profit.

Par où commencer ?

  1. Fais ce que tu aimes. Beaucoup disent que le bonheur réside uniquement dans le mental, même si tu fais le pire métier du monde, que chaque jour est une plaie, tu dois pouvoir chercher le bonheur dans les petites choses… Je ne sais pas pour vous, j’aurais souhaité vivre dans ce déni, mais je n’ai pas réussi à me persuader. Change ce que tu peux changer, si ton environnement de travail ne te convient pas, agis en fonction de tes objectifs. Travaille au McDo s’il le faut, mais travaille en gardant tes rêves en tête. Si tu parviens à faire ce qui te passionne, tu progresseras naturellement, sans aucun effort, c’est ce qu’on appelle le succès.
  2. S’entourer des bonnes personnes. Jette à l’eau les relations toxiques, trop dépendantes ou qui ne sont qu’unilatéral, une relation se nourris à deux. Choisis tes amis, ceux que tu peux guider, ceux qui sont des modèles pour toi, ceux qui te tirent vers le haut et ceux qui sont sincères. Les autres sont une perte de temps ou pire, des freins.
  3. Auto-discipline. C’est la deuxième composante pour devenir une meilleure version de soi. C’est certainement une des compétences les plus dures à travailler, mais c’est celle qui fait le succès des gens qui réussissent. Si tu parviens à te fixer un cadre dans ce que tu fais, tu muscleras ta volonté. Grâce à cette volonté, tu pourras aller aussi loin que tu veux. L’objectif est d’également de ne pas perdre ton temps sur Terre pour des futilités comme la procrastination, traîner sur Twitter, regarder Netflix, les jeux vidéos (quelle erreur que j’ai faite là 🤨) etc…

    – Travaille en restant concentré, ne te distrait plus
    – Ne remet pas au lendemain ce que tu peux faire aujourd’hui
    – Pousse-toi à agir
    – Créer toi un emploi du temps afin d’optimiser ta journée
    – Couche toi à une heure précise afin d’avoir un sommeil complet
    – Fais les choses maintenant et tout de suite, ne traîne pas sur ton téléphone ou sur Youtube à regarder des vidéos de chats
  4. Régularité. Si tu es régulier, tu atteindras tes objectifs plus facilement. Faire du sport tous les jours, réviser ses cours tous les jours, écrire une page d’un livre par jour, travailler sur un projet de manière hebdomadaire etc… Rome ne s’est pas fait en un jour.
  5. Passer à l’action et arrêter de penser. Je suis quelqu’un qui pense, qui pense beaucoup, qui pense trop. J’avais beau lire des centaines de livres de développement personnel, réfléchir sur ma personne, ça n’a été que des ruminations. Mon cerveau revenait rapidement à son schéma de pensée habituel « Je ne peux pas faire ça », « J’ai peur de faire ci »…. Les moments qui ont complètement changé ma mentalité et qui m’ont fait grandir, sont ceux où j’ai décidé d’agir. C’est le seul moyen de prouver à votre cerveau que vous en êtes capable. Depuis, je peux observer mon progrès concrètement et de manière factuelle.

    – Lance-toi dans ton tour du monde
    – Demande cette augmentation à ton boss
    – Va aborder cette femme qui te plaît
    – Change tes habitudes alimentaire
    – Lance ce projet d’entreprise
    – etc…
  6. Faire des erreurs. Accepte le fait que tu feras des erreurs, et je te dirais même de chercher à en faire. C’est le meilleur moyen d’apprendre et de t’améliorer. Essaie, échoue, réessaie.
  7. Arrête de juger les autres. Arrête les critiques et les jugements attifes. A l’époque, inconsciemment, j’observais chaque passant et je posais mon jugement de valeur comme si j’étais légitime à les évaluer, j’y déversais ma rancœur et ma haine. Le jour où je me suis efforcé à arrêter, cela m’a fait un grand bien.

    – Moins de temps perdu inutilement
    – Plus d’énergie économisée
    – Je me suis désinhibé du regard des autres
    – Amélioration de mes relations avec autrui

    Cultive ton jardin. La seule personne avec qui tu dois te comparer est ton « toi » du passé. Cherche chaque jour à devenir une meilleure personne qu’hier, même si tu progresses de 1%, au bout de 100 jours, tu seras 100% meilleur.
  8. Etre indulgent et fier. Peu importe le progrès que tu fais, récompense-toi. Peu importe l’erreur que tu fais, pardonne-toi et passe à autre chose. C’est le seul moyen de progresser.
  9. Faire du sport. Je ne vais pas m’étaler dessus, je pense que tout le monde l’a déjà répété mille fois. Le sport transmet des valeurs comme la persévérance, la rigueur, mais surtout le dépassement de soi. Tu apprendras à repousser tes limites. Il n’y a que des bénéfices tant sur ta santé que sur ton mental, que ce soit à long ou à court terme.
  10. Je laisse le dixième commandement ouvert au proposition 😉

Je pense que tu as de quoi entamer une nouvelle vie avec toutes ces idées ? Sinon tu peux continuer à faire tes recherches sur le site, tu trouveras certainement un déclic si tu es suffisamment curieux 😉

Partager ce site à au moins trois personnes autour de vous si vous avez aimer l’article. C’est la meilleur forme de gratitude, le partage ! Après tout, plus de temps à perdre, pour changer de vie !

1 Commentaire sur cet article

Ajouter un commentaire